Xanaé Bove – Ex-Taz

11/12/2015

« Ex-Taz » est un passionnant film documentaire de Xanaé Bove, qui raconte l’explosion des fêtes sauvages à Paris au tournant des années 90, en suivant le parcours de Pat Ca$h, punk et organisateur de raves de la première heure.

Le film mélange images d’archive et interviews, dont celle de Patrick Vidal, avec qui je faisais Discotique (notre morceau « Sexe » figure sur la bande-son), et celle de Christophe Vix, avec qui j’avais lancé le fanzine eDEN, aidé de quelques autres.

La projection en avant-première a eu lieu le 9 juillet dernier dans une des salles du Grand Rex à Paris. J’y étais !

Plus d’info sur le site du film, nouvellement créé

Ex-TAZ Visuel

exTaz-FlyerRex


M/M (Paris) – France (Pop) Culture @ Philharmonie de Paris

21/11/2015

Samedi 21 novembre 2015, 16h30-18h, amphithéâtre de la Cité de la Musique – Philharmonie 2 :

« France (Pop) Culture », conférence de M/M (Paris) donnée lors du « Week-end des Musiques à l’image », organisé par les Audi Talent Awards (section Audi Innovative Lab). Modérateur : Pascal Bertin.

Michael Amzalag et Mathias Augustyniak, alias M/M (Paris), présentent leur travail de graphisme et de direction artistique pour la musique française, de Jean-François Coen à Vanessa Paradis, en passant par Benjamin Biolay, Mathieu Boogaerts, Étienne Daho, Daniel Darc, Mirwais, Jean-Louis Murat… Parmi les travaux montrés figurent aussi les numéros du fanzine eDEN, dont Michaël, Christophe Vix et moi-même étions les initiateurs, ainsi que les pochettes réalisées pour mes groupes Impulsion et The Micronauts.

Voici l’évènement Facebook (Facebook event) et la page de la conférence sur le site de la Philharmonie.

eDEN (1992-1994) :

Celluloid – The Electro Years – Why Is It Fresh? (1998) :

The Micronauts – The Jag (1999) :

The Micronauts – Bleep To Bleep (2000) :

Impulsion (1998-1999) :


Benoît Sabatier – Les Points cardinaux de l’électro française (France Culture)

22/10/2015

Jeudi 22 octobre 2015 :

Aujourd’hui de 15 à 16h, je suis l’invité de Benoît Sabatier sur France Culture, pour le 4e et dernier volet de sa série d’émissions « Les Points cardinaux de l’électro française ». Nous parlerons entre autre du « Rex Club, Mecque parisienne de la musique électronique internationale ».

Voici la page de l’émission sur le site de France Culture, avec le replay.


Rituel XXXII @ Le Yono (Paris)

19/09/2015

Samedi 19 septembre 2015 :

21:10-22:40 Marie Moskow (DJ set)
22:40-00:10 Dew Town Mayor (DJ set)
00:10-01:40 The Micronauts (DJ set)

Voici l’évènement Facebook (Facebook event).

Ma playlist :
BREACH & OLIVER DOLLAR “Watch Me Work” (Dirtybird 2015)
GHETTO CHORDS “The Doctrine (Original Mix)” (High Strings 2015)
OUTBOXX “Feel Your Love” (Futureboogie 2014)
TOUGH LOVE “So Freakin Tight (Extended Club Mix)” (Get Twisted 2015)
CLUB CHEVAL “From The Basement To The Roof (Oliver Remix)” (Parlophone 2015)
THE CHECKUP “Hold Me Real Close” (Large 2015)
KOLLEKTIV TURMSTRASSE “Sorry I Am Late (Original Mix)” (Diynamic 2015)
TRAUMER “Hoodlum” (Desolat 2014)
SHIBA SAN “I Can’t Remember” (Dirtybird 2015)
JOHN TEJADA “Cipher” (Palette 2015)
REDSHAPE “Leaves (Stripped 2 Clip)” (Running Back 2014)
ASOK “Future Wars” (MOS Deep 2015)
KOLETZKI & SCHWIND “She Wants Acid (Original Mix)” (Stil Vor Talent 2015)
MATADOR “DaHustle” (Minus 2015)
STERNBERG “Lost in Reverie” (Vollkontakt 2015)
RITUEL “Dreams” (2015)
GUSGUS “Crossfade (Maceo Plex Mix)” (Kompakt 2014)
MOHN (NL) “Chymera” (Particles 2014)
TOURIST Feat. YEARS & YEARS “Illuminate (MJ Cole Remix)” (Monday 2014)

RITUEL
LE YONO


Qwartz 10 – Solar Sound System @ Cité de la Mode et du Design (Paris)

10/06/2015

Mercredi 10 juin 2015 :

Pour ses 10 ans, la cérémonie de remise des prix des musiques et des technologies innovantes des Qwartz aura lieu à la Cité de la Mode et du Design, dans le cadre de la conférence dédiée à l’innovation Bpifrance Inno Génération. Quatre installations avec concerts et DJs seront présentées à partir de midi. La cérémonie, incluant 8 performances, aura lieu entre 20 et 23 heures et sera suivie par une nuit jusqu’à 4 heures du matin.

Installation Solar Sound System (DJ sets alimentés en électricité solaire sur le rooftop) :

13:00-14:30 Max Komori
14:30-16:00 The Micronauts
16:00-17:30 Brett Longman

En raison du plan Vigipirate, il faut impérativement demander une invitation en ligne, à imprimer et à présenter avec une pièce d’identité. Celle pour assister aux installations ou concerts de l’après-midi et à B.I.G. est ici. Celle pour assister à la cérémonie et aller à la soirée est .

Voici l’évènement Facebook (Facebook event) et le programme complet des Qwartz paru dans Technikart en pdf. Une appli gratuite créée spécialement pour B.I.G. est disponible sur l’App Store et sur Google Play.

Ma playlist :
DJ KATAKU “Output (Original)” (Igboo House 2015)
NIVEK TSOY “Don’t Have 2 (Original Mix)” (I 2015)
GUSGUS “Airwaves” (Kompakt 2014)
KIKO & OLIVIER GIACOMOTTO “Beautiful Place (Original Mix)” (Noir Music 2015)
DA LUKAS Vs. DJ LINUS Feat. JENS POENITSCH “First Step (Luigi Rocca Remix)” (303Lovers 2014)
KOLETZKI & SCHWIND “She Wants Acid (Original Mix)” (Stil Vor Talent 2015)
REDSHAPE “Leaves (Stripped 2 Clip)” (Running Back 2014)
TRAUMER “Hoodlum” (Desolat 2014)
TCHAILYN “Dream Park” (Kyubu 2015)
MATADOR “DaHustle” (Minus 2015)
BRASSICA “No Apocalypse” (Civil Music 2014)
GUSGUS “Crossfade (Maceo Plex Mix)” (Kompakt 2014)
STERNBERG “Lost in Reverie” (Vollkontakt 2015)
MOHN (NL) “Chymera” (Particles 2014)
ERIC SNEO “The Flow (Original Mix)” (Tronic 2014)
THE DEEPSHAKERZ “Touch Me (Original Mix)” (Kinetika 2015)
THE MICRONAUTS “Elysiae” (2015)
CLEAR VOID, MAORA PLANET ORFEA “Fleur de l’age (Original Mix)” (Kallias Music 2014)

BPIFRANCE
CITÉ DE LA MODE ET DU DESIGN
QWARTZ MUSIC AWARDS
SOLAR SOUND SYSTEM


Rituel XXXI @ Le Yono (Paris)

05/06/2015

Vendredi 5 juin 2015 :

21:00-22:30 Dew Town Mayor (DJ set)
22:30-00:30 The Micronauts (DJ set)
00:30-01:30 Dew Town Mayor (DJ set)

Voici l’évènement Facebook (Facebook event).

Ma playlist :
FLUME Feat. TWIN SHADOW & JEZZABELL DORAN “Sleepless” (Future Classic 2013)
LUSINE “Arterial (Moors Remix)” (Ghostly International 2015)
CLARK “Springtime Linn” (Warp 2015)
S.R. KREBS “Talking To Yourself (Kasper Bjørke Dub Rework)” (Her Majesty’s Ship 2015)
ROLAND TINGS “Devotion” (Internasjonal 2015)
MAJESTIQUE Feat. LAKSHMI “Renegades” (Eskimo 2015)
JAMIE XX Feat. ROMY “Loud Places” (Young Turks 2015)
ZERO 7 “On My Own” (Make 2013)
DU TONC “Animals (Extended Mix)” (Eskimo 2015)
LINDSTRØM & GRACE HALL “Home Tonight (Extended Version)” (Feedelity 2015)
SNBRN Feat. KALEENA ZANDERS “California” (Rising Music 2015)
TELEPHONES “Blaff” (Running Back 2014)
CLAPTONE “Forest Of Love (Original Mix)” (Exploited 2015)
CLUB CHEVAL “From The Basement To The Roof (Oliver Remix)” (Parlophone 2015)
DJ KATAKU “Output (Original)” (Igboo House 2015)
FEAR OF DAWN Feat. BOSWELL “Alright (Doorly Remix)” (Onelove 2015)
TOUGH LOVE “So Freakin Tight (Extended Club Mix)” (Get Twisted 2015)
FLEX COP Featuring MICHAEL O. “Domino (Original Mix)” (Onelove 2015)
JUST KIDDIN “Always There” (2015)
MY DIGITAL ENEMY “Desire Life (Crazibiza Remix)” (Zulu 2015)
KOLETZKI & SCHWIND “She Wants Acid (Original Mix)” (Stil Vor Talent 2015)
MARCOS IN DUB “Luos Onhcet (Original Mix)” (Snatch! 2015)
THE DEEPSHAKERZ “Touch Me (Original Mix)” (Kinetika 2015)
SOPHIE “Bipp” (Numbers. 2013)
QT “Hey QT” (XL 2014)
AUVIC “Paramour” (Audiophile Live 2015)
AWE “Triassic” (Terrorhythm 2014)
HANNAH DIAMOND “Pink and Blue” (PC Music 2013)
LINDSAY LOWEND “Wind Fish” (Symbols 2013)

RITUEL
LE YONO


Olivier Degorce – They Came, They Party’d, They Left

24/05/2015

« They Came, They Party’d, They Left », l’exposition de photographies d’Olivier Degorce se déroule du 17 avril au 4 juillet 2015 à la Galerie Intervalle, 12 rue Jouye-Rouve 75020 Paris.

Sont exposés et vendus des tirages limités de photographies d’artistes et de soirées de musique électronique, prises en France pendant les années 90. Certaines d’entre elles étaient d’abord parues dans le livre « Normal People » de M&M’s, le duo d‘artistes qu’Olivier formait avec Alexandre Moggi (Crash Éditions, 1998), notamment une photo des Micronauts datant de 1997.

« J’ai atterri dans les premières soirées acid house vers 1987-88 à Paris. J’avais 20 ans. Ce fut un véritable choc. Cette musique n’avait aucun équivalent dans ce que ma génération avait pu entendre jusque là. Quand le phénomène des raves s’est accentué, je suis allé en soirée toujours muni d’un appareil de poche. Prendre des photos était une façon de garder une trace de ces moments uniques. J’étais là au bon moment et certainement le seul à photographier de manière systématique. Collecter des portraits de personnes jouant des disques pressés seulement à 100 ou 500 exemplaires, des vinyles sans pochette, sans visuel, me fascinait. Il y avait vraiment un truc paradoxal dans le fait de faire ces photos parce qu’on était tous là incognito, autant le public que les DJs qui se moquaient bien d’être vus ou regardés. Ces fêtes étaient totalement underground, leur organisation interdite. Ces images ont été réalisées dans des endroits qui pour la plupart n’étaient pas dédiés à la fête (entrepôts désaffectés, friches industrielles, péniches, sous des ponts de Paris). Le côté “on vient comme on est” contrastait avec les apparats des tenues des boites de nuit alors en vigueur. Je suis rarement revenu d’une soirée avec plus de quinze photos, deux ou trois d’un DJ, parfois une seule. Aucune retouche numérique n’a été effectuée, ni aucun recadrage. Ces images sont montrées telles qu’elles ont été prises. » (Olivier Degorce, Paris, 2015)


The Micronauts: Bleep to Bleep (pt. 2)

16/05/2015

Continued from yesterday’s post: Two Matts, a blog where “two music nerds with diametrically opposed tastes make each other listen to records”, is doing a two parts review of The Micronauts “Bleep To Bleep”. Matt had nice things to say about it in the first part. Matthew takes the opposite stance in “The Micronauts: Bleep to Bleep (Pt. 2)”, 14 May 2015.

Two Matts

bleeptobleep

Dear Matt:

I’m afraid I am about to fulfil your fear about this response: that I may be entirely indifferent to the Micronauts.

I dunno, man. I’m at a loss. Remember when you didn’t like Godbluff, but you didn’t hate it either, and you kind of wished you had? That’s the situation I’m in with Bleep to Bleep. But, unlike Godbluff, this album doesn’t seem to me like the sort of music that’s even supposed to provoke a strong reaction. It’s the kind of music I tend not to have much to say about. It’s the kind of music that I might forget I’m listening to, and when I remember, I’m slightly annoyed. It’s the kind of music where, if it were playing in a store, I might leave sooner.

Obviously, I’m completely wrong about this: more on which later.

My favourite part of Bleep to Bleep

View original post 427 more words


The Micronauts: Bleep to Bleep (pt. 1)

15/05/2015

Two Matts, a blog where “two music nerds with diametrically opposed tastes make each other listen to records”, is doing a two parts review of The Micronauts “Bleep To Bleep”. The first Matt finds it “strangely compelling” in “The Micronauts: Bleep to Bleep (Pt. 1)”, 11 May 2015.

Two Matts

bleeptobleep Dear Matthew:

Since we’re talking about minimalism, I have some more bleeps and bloops for you — literally.

Though the Micronauts is now just one guy (Frenchman Christophe Monier), it was a two-piece (Quebecker George Issakidis) when they recorded one of the most strangely compelling electronic albums I’ve ever heard: Bleep to Bleep. It’s like they set out to make a nice little techno jam to play at their next rave, but just didn’t stop. The album is literally just the same song for 45 minutes. (Or, to be more specific, four takes of the same song, broken up with two noisy interludes.)

That sounds like it would be awful, but the repetition becomes the most fascinating feature of the album. The definition of minimalism that you gave me last week was ‘small amounts of musical material animated by obvious patterns’, and it describes the Micronauts perfectly. Monier and…

View original post 316 more words


Disquaire Day @ La Machine du moulin rouge (Paris)

18/04/2015

Samedi 18 avril 2015 :

Dans le cadre de la journée « 3672 Disquaire Day – Le Village des labels électroniques indépendants » qui se déroule à la Machine du moulin rouge, je participe à une table ronde sur le thème « Musique à coût zéro. Où est sa valeur ? ».

Les autres intervenants sont Jean-Paul Bazin (administrateur à la Spedidam), Ariel Kyrou (philosophe, essayiste), Tommy Vaudecrane (président de Technopol et artiste sous le nom AK47) et le modérateur du débat, Alexandre Grauer (président des Qwartz).

Voici l’évènement Facebook (Facebook event) et la page de la table ronde sur le site des Qwartz.

DISQUAIRE DAY


Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 1,275 other followers