Archive for the 'press' Category

TroisCouleurs : Gregg Araki

09/02/2017

TroisCouleurs, le magazine culturel gratuit édité par Mk2, a déniché le pilote de la série « This Is How the World Ends » et le clip de The Micronauts « The Jag », réalisés tous deux par Gregg Araki au tournant du millénaire.
News par Quentin Grosset pour TroisCouleurs :

En 2000, Gregg Araki réalise un pilote pour une série produite par MTV : This Is How the World Ends. Mais à la dernière minute, la chaîne coupe le budget. L’épisode ne sera jamais diffusé et n’aura jamais de suite. Au vu du résultat qu’on a retrouvé pour vous, on pleure un peu en pensant à la série parfaite que ça aurait pu devenir. On y retrouve le regard sexy, trash et stylisé d’Araki sur l’angoisse teen, et son acteur fétiche James Duval (Totally Fucked Up, The Doom Generation…) fait une apparition. Certaines scènes évoquent son film de 1997, Nowhere – la scène d’ouverture de masturbation dans la douche – d’autres Kaboom, sorti en 2010 – il est question d’apocalypse.

En bonus, on vous met aussi ce clip réalisé par Araki en 1999 pour le groupe français The Micronauts. Intitulé The Jag, il montre Nathan Bexton (Nowhere) qui rentre tout défoncé dans un supermarché. Du coup, tout le monde se désape, pour notre plus grand bonheur.

Voir cette news sur son site d’origine

Gaia And The Sweater

18/01/2017

Barcelona-based fashion magazine Metal, published twice a year in Spanish and English, has posted on its site a new film by French photographer Coco Neuville, with styling by Edem Dossou, starring Gaia Orgeas. The music is an excerpt of one of my new songs as The Micronauts, “Polymorphous Pervert”, to be released later this year. “Gaia And The Sweater”, Tuesday 17 January 2017:

Photographer: Coco Neuville
Stylist: Edem Dossou

Starring Gaia Orgeas (Girl Mgmt)

Assistant stylist: Kenny Germé
Make up artist: Daniela Eschbacher
Hair stylist: Laurent Mole
Digital image technician: Roderick Vasquez
1st assistant photographer: Laurent Gloor
2nd assistant photographer: Diane Brassecasee
Assistant hair stylist: Sergio Villafane

Editing: Coco Neuville
Color grading supervision: Elsy Forsbom (D-Touch Paris)

Music: The Micronauts “Polymorphous Pervert”
Produced by Christophe Monier
℗ Christophe Monier 2017

Shot at Magasins Généraux/BETC Pantin (special thanks to Sylvain Marchand & Marine Mercier), using Leica SL (special thanks to Edyta Pokrywka/LFI)

Clothes: jumpers Acne Studios, trousers Adidas, belt Zana Bayne

View the original post

Tsugi : L’Archive du jour

17/01/2017

À l’occasion des 20 ans de la sortie du premier album des Daft Punk, « Homework », Tsugi a déniché dans les archives de l’INA un reportage de France 3 sur la scène électronique parisienne en 1997. J’y étais interviewé dans mon home studio de l’époque, caché sous une capuche et un masque de Star Wars !
« L’Archive du jour : quand France 3 découvrait Daft Punk » par Mathilde Lesaint pour Tsugi, mardi 17 janvier 2017 :

Il y a vingt ans jour pour jour, Daft Punk sortait son tout premier album Homework chez Virgin. […]

Vingt ans plus tard cet album est toujours une référence, autant pour sa perfection que pour l’époque qu’il rappelle : l’âge d’or d’une scène électronique française qui grandit de plus en plus, digne héritière de la house de Chicago, la techno de Detroit et l’acid de Manchester. Chauvin un jour, chauvin toujours, l’électro de France s’appellera French touch.

En trois mois, Homework s’est vendu à 400 000 exemplaires, un chiffre impressionnant dans une époque où la musique électronique n’était pas aussi populaire qu’aujourd’hui et souvent mal vue. Le phénomène fut tel que France 3 avait même consacré un reportage sur les Daft Punk et la « house parisienne » dont faisaient partie The Micronauts et DJ Cam.

https://player.ina.fr/player/embed/PAC9703179275/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/460/259/1

Voir de l’intégralité de cet article sur son site d’origine

Le blog Daftworld a repris l’article et publié la vidéo sur Dailymotion :

Thump: Every Daft Punk Song, Ranked

17/11/2016

Thump US staff published a chart with Daft Punk’s best dance songs ranked. There are 102 and The Micronauts “Get Funky Get Down (Daft Punk Remix)” is #59: “Every Daft Punk Song, Ranked—Yeah, All of Them” on Thump, 16 November 2016.

View the original post

Les Grands ducs : The Micronauts & Bosco – Hoochie Coochie

14/11/2016

Le site Les Grands ducs consacré aux plaisirs de la vie (gastronomie, belles mécaniques…) vient de poster sur Facebook et dans sa section vidéos celle de The Micronauts & Bosco « Hoochie Coochie », réalisée par Sébastien Desmedt et Thomas Lemoine il y a quatre ans. Cette section mérite le détour puisqu’on y retrouve la vidéo-anime de Ken Ishii « Extra » réalisée par Kôji Morimoto (un des principaux animateurs de « Akira » et de « Kiki la petite sorcière »), ou encore des clips de Duke Dumont, Modeselektor, Trentemøller ou Jamie XX.

The Micronauts & Bosco – Hoochie Coochie” sélectionnée par Nathalie Gastone, 12 novembre 2016 :

Tsugi : Exclu – une très chill mixtape de Louise Roam

23/03/2016

La nouvelle mixtape de Louise Roam se termine sur Underworld « Bruce Lee (The Micronauts Remix) ».
« Exclu : une très chill mixtape de Louise Roam » par Clémence Meunier pour Tsugi, mercredi 23 mars 2016 :

Alors que Louise Roam s’apprête à fouler la scène du Divan du Monde dans le cadre du festival Les Femmes S’en Mêlent (toute la programmation est à retrouver sous ce lien), la productrice nous offre une bien belle mixtape. Au programme : du calme, des cordes et des morceaux laissés tourner longtemps pour 49 minutes de poésie électronique toute en progression – quitte à nous emmener vers des sonorités bien plus sombres et hypnotiques au bout d’une grosse demi-heure.

Ce n’est pas la première fois que l’on vous parle de Louise Roam ici : accompagnant Saycet en live et de formation classique, elle a surtout sorti son second EP solo en novembre, l’auto-produit et composé en Grèce « Avaton ». Aurélie Mestres (son vrai nom) a également habillé notre Tsugi Radio et enchanté la scène des Rencontres Trans Musicales de Rennes en décembre… Et compte bien remettre ça aux Femmes S’en Mêlent ! Le rendez-vous est pris.

Tracklist :

NILS FRAHM – SAYS
JACOB KORN & KELLI HAND – DANCE AWAY
HELENA HAUFF – SPUR
CHLOE – POINT FINAL SOUNDTRACK CAROL
JULIA HOLTER – HOW LONG?
BLUE FOUNDATION FEAT TRENTMOLLER & BUDA – AS I MOVED ON
SCRATCH MASSIVE – CLOSER
BRUCE LEE THE MICRONAUTS REMIX – UNDERWORLD

Tsugi : L’Ancien fanzine eDEN a ressorti une compil’ rare de 1994

21/03/2016

Suite des reposts de la compil inédite de 1994 qui devait accompagner le 8e et dernier numéro du fanzine eDEN, jamais paru. On y retrouve certains de mes groupes ou projets : The Micronauts, Impulsion, Discotique et Nature.
« L’Ancien fanzine eDEN a ressorti une compil’ rare de 1994 » par Clémence Meunier pour Tsugi, mercredi 16 mars 2016 :

Le nom doit dire quelque chose à tout ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la French Touch (et/ou ceux qui ont vu « Eden » de Mia Hansen-Løve) : eDEN fut un fanzine ainsi qu’un collectif de ravers et fans de musique électronique. Édité pendant seulement deux ans (de 1992 à 1994) et sept numéros, le mini-mag en format A6 – pour mieux se glisser dans les poches – a pourtant marqué son époque : les gus d’eDEN ont été parmi les premiers à parler de la nouvelle scène française de l’époque, la French Touch. Un huitième numéro, jamais imprimé, était pourtant prévu. Il devait être accompagné d’une compilation. Côté tracklist, Michaël Amzalag (le directeur artistique), Christophe “Widowsky” Monier et Christophe Vix (les fondateurs) ont eu le nez fin : une bonne partie des artistes présents sur la compilation ont ensuite explosé au sein du mouvement French Touch, à l’image de Daft Punk ou Motorbass.

Dans le cadre d’une série de trois articles consacrés à des fanzines musicaux ayant marqué leur époque, Le Daily (magazine en ligne de la Red Bull Music Academy) revient sur l’histoire d’eDEN… Et en profite pour ressortir cette fameuse compilation inédite. Attention, archive précieuse :

Tracklist :

01 MOTORBASS “HERBALIFE (EDIT POUR EDEN)”
02 RIVIERA SPLASH “I LOVE PARIS (PORT ROYAL MIX)”
03 IMPULSION “I LIKE MUSIQ (EDEN TAKE)”
04 THE MICRONAUTS “GET FUNKY GET DOWN (EDEN TAKE)”
05 DAFT PUNK “ALIVE (EDEN FULL LENGTH EDIT)”
06 PATRICK VIDAL Présente DISCOTIQUE “VIDA… LIFE!”
07 THE LOVE TRIBE “LE VENT DES DOUZE ÉTOILES”
08 DIGITAL KINKI “WHATEVER YOU FEEL (EDEN MIX)”
09 ÉRIK RUG Presents THE WAXGROOVE ANTHEM “KEEP YOU IN MY HEART (EDEN MIX)”
10 NATURE “AWAY (ULTIME)”
11 DIMITRI Presents LA FRENCH TOUCH Featuring C-LINE “PAUSE DE L’AMOUR”

Voir cet article sur son site d’origine

Greenroom : Une compilation inédite de 1994 réunit Daft Punk, Erik Rug et Motorbass

20/03/2016

Suite des reposts de la compil inédite de 1994 qui devait accompagner le 8e et dernier numéro du fanzine eDEN, jamais paru. On y retrouve certains de mes groupes ou projets : The Micronauts, Impulsion, Discotique et Nature.
« Une compilation inédite de 1994 réunit Daft Punk, Erik Rug et Motorbass » par Kerill Mc Closkey pour Greenroom, 16 mars 2016 :

C’est un fanzine dédié à la musique électronique qui avait eu ce sacré nez… La compil vient de ressortir des archives.

Entre 1992 et 1994, eDEN fut pour un temps le journal de la scène house et rave française. Entre chroniques de fêtes et papiers sur cette culture bourgeonnante qui amènera plus tard l’éclosion de la French Touch, le fanzine observait et célébrait le monde de la nuit des années 90.

Dans un article pour RBMA, les fondateurs et le directeur artistique de l’éphémère journal sont revenus sur l’histoire d’eDEN. Ils en ont également partagé les archives, dont une inédite et sacrément précieuse : une compilation de 1994 réunissant des futurs cracks de la house française comme Daft Punk, Dimitri For Paris, Motorbass, Patrick Vidal ou The Micronauts… Les archives d’eDEN sont disponibles sur ce lien. Quant à la playlist visionnaire, elle est en écoute ci dessous :

Tracklist complète :

Riviera Splash, « I Love Paris (Port Royal Mix) »
Impulsion, « I Like Musiq (eDEN Take) »
The Micronauts, « Get Funky Get Down (eDEN Take) »
Daft Punk, « Alive (eDEN Full Lenght Edit) »
Patrick Vidal présente Discotique, « Vida…Life ! »
The Love Tribe, « Le vent des douze étoiles »
Digital Kinki, « Whatever You Feel (eDEN Mix) »
Érik Rug présente The Waxgroove Anthem, « Keep You In My Heart (eDEN Mix) »
Nature, « Away (Ultime) »
Dimitri présente La French Touch Ft. C-Line, « Pause de l’amour »

Le fameux French Flair.

Voir cet article sur son site d’origine

Nova Planet : Une rare compilation de house française

19/03/2016

Suite à l’article sur le fanzine eDEN paru lundi dernier dans le Daily de la Red Bull Music Academy et repris le lendemain par Les Inrocks, d’autres sites, notamment celui de Radio Nova, ont reposté la compil inédite de 1994 qui devait accompagner le 8e et dernier numéro du fanzine, jamais paru. On y retrouve certains de mes groupes ou projets : The Micronauts, Impulsion, Discotique et Nature.
« Une rare compilation de house française » par Sophie Marchand pour Nova Planet, 16 mars 2016 :

Le site de la RBMA nous parle de fanzine d’une autre époque.

Le site de la Red Bull Music Academy a décidé de consacrer une série d’articles à l’art du fanzine, ces magazines constitués par des mélomanes suffisamment curieux et renseignés pour décrire toute une époque musicale. En replongeant dans les archives en ligne d’eDEN, un fanzine créé notamment par Christophe Monier, le journaliste Antoine Carbonnaux nous raconte donc l’histoire croisée de ces pages de papier glacé et les prémices d’un mouvement musical qui allait être la French touch, adaptation de la house à la française. Car cette série d’articles consacrés au fanzine (celui-ci étant le premier d’une trilogie) est autant un hommage à ces magazines qu’à l’époque qu’ils décrivent.

Pour replonger dans l’effervescence d’une house à la française, RBMA nous offre aussi de découvrir une compilation qui figurait de longue date sur le SoundCloud de Christophe “Widowsky” Monier. Voilà pour la bande-son qui accompagnera votre lecture de ce très bon article, mais libre à vous d’aller visiter aussi le site d’archives d’eDEN (mine d’or musicale et journalistique — et l’on ne dit pas ça parce que vous y trouvez des archives d’un certain David “Docteur House” Blot).

Tracklist :

01 MOTORBASS “HERBALIFE (EDIT POUR EDEN)” 8’14
02 RIVIERA SPLASH “I LOVE PARIS (PORT ROYAL MIX)” 8’11
03 IMPULSION “I LIKE MUSIQ (EDEN TAKE)” 7’13
04 THE MICRONAUTS “GET FUNKY GET DOWN (EDEN TAKE)” 6’59
05 DAFT PUNK “ALIVE (EDEN FULL LENGTH EDIT)” 6’10
06 PATRICK VIDAL Présente DISCOTIQUE “VIDA… LIFE!” 3’41
07 THE LOVE TRIBE “LE VENT DES DOUZE ÉTOILES” 6’00
08 DIGITAL KINKI “WHATEVER YOU FEEL (EDEN MIX)” 6’24
09 ÉRIK RUG Presents THE WAXGROOVE ANTHEM “KEEP YOU IN MY HEART (EDEN MIX)” 5’54
10 NATURE “AWAY (ULTIME)” 9’14
11 DIMITRI Presents LA FRENCH TOUCH Featuring C-LINE “PAUSE DE L’AMOUR” 7’42

Nous avions d’ailleurs reçu Christophe Vix, autre fondateur de ce magazine et vous pouvez découvrir le podcast ici.

Voir cet article sur son site d’origine

Test Pressing : Mix / Joakim / Dancing Is A Visible Action Of Life – 1998

17/03/2016

Joakim new mixtape starts with The Micronauts “The Jag”.
Mix / Joakim / Dancing Is A Visible Action Of Life – 1998” by Apiento on the balearic site Test Pressing, Tuesday 15 March 2016:

Joakim hits 1998 with a vengeance. For some reason I always think these records were much more recent but basically anything that starts with The Jag (a total lost classic) and goes from there is good for me. Enjoy.

DOWNLOAD

Joakim posted this comment on his Facebook page, Wednesday 16 March 2016:

Boom! #1998. Funnily I didn’t have that much music to choose from for that year. But the tracks I selected are all big and unique classics, you can feel that 1998 was a turning point, a mutation year: the peak of filtered disco house and also the beginning of its decay; the start of the German takeover with their new breed of minimalism, the blend of house and techno sounds. This is almost already dance music postmodernism.

… And this comment on Instagram:

“Dancing Is A Visible Action Of Life” mix is up on TestPressing.org and starts with this massive classic by the cult Micronauts. When this came out it was an instant sensation, people thought the new Daft Punk was here, well you should rather imagine a mix between Daft Punk and Green Velvet, all on Acid! […]

View the original post