Before social media, support was shown via faxes

28/12/2017

This week we would like to share a throwback to the time before the social media boom with these faxes…

Sharam from Deep Dish found The Micronauts’ track “The Jam” to be “excellent” (from the record released late 1995 on Loaded Records).

British distributor Mo’s Music Machine highlighted the same 12” to its network of record stores, telling them: “Check the breakdowns for pure bleepy terror. Check… this is different…”

Nearly 10 years later, Kompakt, the celebrated label and distributor based in Cologne, shown some love for “Anarchie” by The Micronauts (first release of Micronautics), asking for exclusivity for Germany.

[Team The Micronauts]

Advertisements

Christophe Monier & ses amis à la soirée Parano 02

23/12/2017

“Throwback to one of my first DJ set, as Christophe Monier & his friends! It was in 1998 at a Crash Magazine event.”

________________________________________________________________

On retrouve quatre ans après la fine équipe du concert de la rave Luv You, cette fois comme DJs lors d’une soirée organisée par le magazine Crash.

« C’est un de mes premiers DJ set… Cette publication est l’opportunité pour moi de remercier l’équipe de Crash pour son soutien sans faille ! »

[Team The Micronauts]


Le premier article sur The Micronauts paraît dans Coda

21/12/2017

Coda publie en janvier 96 le premier article sur The Micronauts (à l’époque duo formé de Christophe Monier et George Issakidis). Celui-ci est signé d’un autre grand nom du journalisme musical électronique, Jean-Philippe Renoult, et fait suite aux chroniques parues dans le nº du mois précédent, écrites par Jean-Yves Leloup. Les deux journalistes s’associeront peu après pour écrire le livre de référence Global Tekno.

Global Tekno est aussi une série d’expositions organisées avec Radio FG, la première en juillet 1995 à l’American Center de Bercy. L’occasion d’annoncer la 7e édition qui aura lieu en mai 2018 au CIAM-La Fabrique à Toulouse.

[Team The Micronauts]


Fin 1995, Christophe sort trois vinyls coup sur coup

14/12/2017

« Le hasard des calendriers des sorties fait coïncider fin 1995 celles de trois vinyls que j’ai réalisés : les deux premiers EPs de The Micronauts (avec George Issakidis) et le deuxième EP de Nature. »

Nature « Away » sort sur Trans, un sous-label d’Azuli Records. The Micronauts « The Jazz » sort sur le label de Brighton Loaded Records, sur lequel Christophe a déjà signé son side-project Impulsion (avec DJ Pascal R). Enfin The Micronauts « Get Funky Get Down », qui inclut le remix par Daft Punk, sort sur le label londonien Phono, également découvreur de Matthew Herbert, de Morgan Geist et de Freaks (alias Luke Solomon & Justin Harris) — c’est ce morceau et ce remix qui ont été réédités cet été sur Micronautics.

Les trois disques se retrouvent chroniqués le même mois sous les plumes prestigieuses de Didier Lestrade dans Libération et de Jean-Yves Leloup dans Coda ! Coda, premier magazine techno français vendu en kiosque et à ce titre précurseur de Trax Magazine et de Tsugi, se distinguait par une esthétique kitsch typique des années 90.

[Team The Micronauts]


Une rave déterminante pour l’avenir

08/12/2017

Organisée le 28 mai 1994 dans un gymnase parisien avec le soutien d’eDEN, de Têtu et de Magic Mushroom (ancêtre du magazine Magic), la rave « Luv You » sera décisive pour l’avenir de la French touch. Les Daft Punk, dont le 1er maxi est sorti 15 jours plus tôt sur Soma Records, jouent en DJ, ainsi que Sven Løve et Greg Gauthier, futurs organisateurs des soirées garage Cheers et héros du film Eden, réalisé par la sœur de Sven, Mia Hansen-Løve.

« J’y donne mon seul et unique concert en tant que Nature et j’invite sur scène pour m’accompagner Patrick Vidal avec qui je fais Discotique, DJ Pascal R avec qui je fais Impulsion et George Issakidis qui fera partie de The Micronauts jusqu’à mi-2000. Pendant “Get Funky Get Down”, un château d’enceintes s’écroulent sous la force des basses. Dans la salle, les Daft sont impressionnés et proposent de faire un remix du titre. Ça sera leur premier. Ils ont aussi beaucoup apprécié la vision des électroniciens cachés derrière leurs machines qui hochent la tête au rythme du kick. »

Après une pause de 10 ans, les soirées Cheers ont repris au Badaboum et la prochaine a lieu demain soir. La chaîne Raw Stories diffusera en live streaming à 15h une interview de Sven et Greg, où interviendront The Micronauts et Christophe Vix.

[Team The Micronauts]


En 1993, Têtu fait la part belle à la musique électronique…

06/12/2017

En 1993, Têtu fait la part belle à la musique électronique…

Avant de devenir le magazine phare de la communauté gay, Têtu est un fanzine breton au format changeant créé par Loïc Prigent, futur journaliste-star de la mode, avec l’aide de Gildas Loaec, futur co-fondateur du label de musique et de mode Kitsuné.

« Loïc est fan d’eDEN et nous envoie son premier numéro, qu’on adore. Il écrira ensuite pour notre fanzine. De mon côté je lui écris quelques playlists et chroniques, publiées sous mon pseudo Widowsky. Loïc soutient aussi à fond mon 1er maxi en tant que Nature. »

[Team The Micronauts]


Dew Town Mayor – Nord Stream Official Video

01/12/2017

Premiered by Self-Titled
From Dew Town Mayor “Érosion” (Micronautics)

Starring Thomas Valaeys & Marion Fouré
Directed by Bruno Fontana

Editor: Bruno Fontana
DoP: Quentin De Lamarzelle
Assistant Camera: Luna Jappain
Gaffer: Antoine Roux
Wardrobe: Marine Dupont
Prod Design & Props: Clara Malapa
Totem Design: Arthur Hoffner
Drone Operator: Thomas Regnault
VFX: Robin Gillouin
Colors: Valentin Goguet-Chapuis

Music written, produced and performed by Thomas Regnault

© 2017 Micronautics


Lorsque le 1er disque de Nature était chroniqué dans Libé par Didier Lestrade

29/11/2017

« Lorsqu’un journaliste mythique dont je dévore les chroniques depuis longtemps parle de mon nouveau disque…

Nature était le nom de mon projet solo deep house, avant que je crée The Micronauts. C’est sous ce nom que je réalise mon premier disque outre-Manche, un double-vinyl sorti sur le label londonien Dark Records.

Je suis doublement fier de cette chronique par Didier Lestrade dans Libération du 9 décembre 1993, reprise ensuite dans son recueil “Chroniques du dance floor” (paru chez L’Éditeur Singulier) entre un disque de Ludovic Navarre (alias St Germain) et un d’Amestrong S.A. Elle finit en apothéose que j’ai prise alors comme un encouragement à continuer la musique : “un des plus beaux disques de house française”. »

Cette publication est la deuxième d’une série qui retrace le parcours de The Micronauts à travers la musique électronique.

[Team The Micronauts]


A simple outfit can be part of a music revolution!

23/11/2017

(Français ci-dessous)

A simple outfit can be part of a music revolution!

This bomber jacket was edited in 1992 by the label Fnac Music Dance Division (early incarnation of Éric Morand and Laurent Garnier’s F Communications) to celebrate its compilation album “Respect For France”. This is the first time that the phrase “French touch” is used to describe French house.

“It was given to the label’s artists, which I was part of as half of Impulsion (with DJ Pascal R) and of Discotique (with Patrick Vidal). I took the photos seven years ago in front of my vinyl collection. They have since been used to illustrate many articles on French touch in Les Inrockuptibles, Mouv’, Trax Magazine, Greenroom, Brain Magazine and DLSO.”

This post is the first in a series where The Micronauts’ journey through electronic music will be revisited.

________________________________________________________________

Ce bomber est un objet promo édité en 1992 par le label Fnac Music Dance Division (première incarnation du label F Communications d’Éric Morand et Laurent Garnier) pour fêter la sortie de sa première compilation, « Respect For France ». C’est la première fois qu’est utilisé le terme French touch pour désigner la house française.

« Il a été distribué aux artistes du label, dont je faisais partie en tant que moitié des groupes Impulsion (avec DJ Pascal R) et Discotique (avec Patrick Vidal). J’ai pris ces photos il y a sept ans devant ma collection de vinyls. Elles ont ensuite été reprises pour illustrer des articles sur la French Touch par Les Inrockuptibles, Mouv’, Trax Magazine, Greenroom, Brain Magazine ou DLSO. »

Cette publication est la première d’une série qui retracera le parcours de The Micronauts à travers la musique électronique.

[Team The Micronauts]


Dew Town Mayor “Érosion” out on Micronautics

17/11/2017

Dew Town Mayor “Érosion” (Micronautics TIC14)

1 • Érosion (Ft. Noël Rasendrason) • 8:34
2 • Nord Stream • 4:12
3 • Classe Agosta • 4:49

The new EP by Dew Town Mayor, the solo project of Thomas Regnault (also half of Rituel), is available starting today to stream and DL via your favorite platform.

“Érosion” results from a rare and fruitful encounter. The raw, organic and experimental sound of composer-producer Thomas Regnault, aka Dew Town Mayor, resonates with the work on texture, material and rock of writer-illustrator Noël Rasendrason. This powerful and orgiastic track pays tribute to the “preacher house” classics from Chicago pioneers Mr. Fingers, Lil Louis and Green Velvet, while enrolling in a new wave of techno in French. It thus updates a certain kind of “chanson française”, from Gainsbourg to slam-rap, and replies thirty years later to Taxi Girl’s “Paris”, in which the awareness of a “no future” made of asphalt and concrete is replaced by that of its mineral origin and its consequences on the environment.

The two other tracks show Dew Town Mayor’s taste for electronica, radiant and bitter-sweet with “Nord Stream”, dark and sophisticated with “Class Agosta”.

Support from Leftfield, WhoMadeWho, Kollektiv Turmstrasse, Benny Benassi, Fatboy Slim, Secret Cinema, Riva Starr, Luigi Madonna, Moonbootica, dOP, Glenn Morrison, DJ T., Bart B More, Gene Farris, Ninetoes, Smokingroove, Vaal, Thee Cool Cats, BOg, Steve Mac, Electrosexual, KDA, Elliot Adamson, HAAi, Nick Catchdubs, Ben Remember, Mijk van Dijk, Jez Pereira, The Micronauts…

“Nord Stream” was premiered by Resident Advisor and “Érosion” was premiered by Clubbingspain on November 16.

Stream and buyPress release