Lorsque le 1er disque de Nature était chroniqué dans Libé par Didier Lestrade

29/11/2017

« Lorsqu’un journaliste mythique dont je dévore les chroniques depuis longtemps parle de mon nouveau disque…

Nature était le nom de mon projet solo deep house, avant que je crée The Micronauts. C’est sous ce nom que je réalise mon premier disque outre-Manche, un double-vinyl sorti sur le label londonien Dark Records.

Je suis doublement fier de cette chronique par Didier Lestrade dans Libération du 9 décembre 1993, reprise ensuite dans son recueil “Chroniques du dance floor” (paru chez L’Éditeur Singulier) entre un disque de Ludovic Navarre (alias St Germain) et un d’Amestrong S.A. Elle finit en apothéose que j’ai prise alors comme un encouragement à continuer la musique : “un des plus beaux disques de house française”. »

Cette publication est la deuxième d’une série qui retrace le parcours de The Micronauts à travers la musique électronique.

[Team The Micronauts]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s